Arras Pays d'Artois Basket Feminin et les sports de l'arrageois


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Cette aprés midi nous connaitrons une partie de l'avenir du club avec le tirage au sort de l'Eurocup

Partagez | 
 

 Tendance morose en LFB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
clem



Messages : 2146
Date d'inscription : 23/06/2008
Age : 31
Localisation : j'aimerai tant voir Syracuse

MessageSujet: Tendance morose en LFB   Ven 3 Avr - 20:41

Voici un petit article de la lfb faisant fait d'une reunion ayant lieu aujourdhui à propos de la dure situation des clubs.heureusement nous ne figurons pas dans ces clubs deficitaire. Mais la reunion va essayer de trouver une solution pour éviter au club de s'endetter.
Citation :


Tendance morose en LFB
Si le G20 se réunira à partir du 2 avril à Londres pour prendre des mesures pour endiguer la crise économico-sociale mondiale, le « G14 » des présidents de clubs de LFB est convoqué le vendredi 3 au « Château des Rentiers » (nom de la rue de Paris où est situé le siège de la FFBB) pour envisager au mieux une prochaine saison que risquerait de ne pas connaître grosso-modo la moitié des équipes si la barre de coupe financière devait être enclenchée maintenant !!!


N.B. : Tout ce qui va suivre est uniquement le fruit de nos réflexions (et on attend les vôtres en commentaires !).

Quelles solutions peuvent être adoptées ?

1) Ne pas ré-engager ceux qui ont creusé des trous abyssaux, car si certains déficits sur un exercice peuvent ne pas être imputables aux dirigeants de clubs, notamment cette saison en raison de la crise et de partenariats contractualisés mais non-honorés, a contrario si le bugdet prévisionnel est « explosé » deux années consécutives eh bien là on devrait sévèrement sanctionner les fautifs !
On estime aussi qu'un principe de précaution sur les apports privés (-x % – -10 ? -20 ? -30 ? encore plus ? – par rapport au réel de 2007-2008) devrait être de rigueur pour 2009-2010, et qu'en cours de saison ces montants plafonnés pourraient être rehaussés au fur et à mesure des encaissements. Et remplacer une joueuse ou un coach coupé(e) que quand on dispose des fonds pour…

2) De la même façon que le cahier des charges de la LFB impose un staff technique quailifié on est d'avis qu'il devrait également imposer un encadrement administratif, financier et commercial professionnel minimal. Quelques clubs mettent quasiment tout sur les salaires des joueuses au détriment de leur structuration et on pense qu'à moyen terme il y a de forts risques de gestion non-maîtrisée…

3) La question du nombre de clubs dans l'élite va inévitablement être à nouveau posée : faut-il réduire ce nombre pour augmenter la compétitivité de la ligue ou rester au format actuel à 14 quitte à ce que le niveau général diminue ? Pour nous, la vraie question est : combien y a-il de clubs, NF1 comprise, qui ne présentent pas ou peu de passif, peuvent assumer a priori sans trop de problèmes un budget d'équipe (et non pour tout le club) a minima de 500 à 600 k€, peuvent susciter un engouement local palpable (un millier de spectateurs accueillis dans une salle adéquate, incrustation dans un réseau entrepreneurial, social et médiatique ; la politique d'implanter à tout prix des « franchises » de LFB dans des grandes villes on n'y croît pas !) et avoir un savoir-faire dans le secteur de la formation (à ce propos, un retour à un championnat promotionnel Espoirs est envisagé) ? Et, en fonction de cet audit, décider en connaissance de cause de la meilleure formule.

4) S'inspirer de la LNB, la ligue masculine (qui est autonome alors que la LFB est une commission de la FFBB), où le nombre de « dérapages » (pour employer le vocable de Bernard Laporte, Secrétaire d'Etat aux Sports, dans l'interview qu'il nous a récemment accordée) incontrôlés est moindre (à souligner que la LNB adresse aux médias toutes les données économiques sur les clubs et il serait souhaitable que la LFB fasse de même…). Et d'autres disciplines comme le rugby en Top 14 et Pro D2 où si les comptes ne sont pas à l'équilibre en fin de saison il y a automatiquement rétrogradation.

5) En conclusion, il est urgent d'agir, et Thierry Balestrière, le nouveau président de la LFB, devrait avoir pour premier axe de faire tout ce qui est de son pouvoir pour éviter les déviances financières…


P.S : En ce qui concerne les salaires y aura-t-il une déflation sur le marché, qui est européen (la crise ayant frappé encore plus en Russie et en Espagne qu'en France) pour les étrangères et les meilleures Françaises, les clubs de LFB semblant pouvoir le réguler pour le second panier de pays ?
http://www.basquetebol.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tendance morose en LFB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un reillon de soleil par ce temp morose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arras Pays d'Artois Basket Feminin et les sports de l'arrageois :: Equipe pro :: Divers :: Divers Archive-
Sauter vers: